Picardie - les véritables raisons de visiter la Picardie

Photo de visiter la Picardie

Hôtels

Ou
Arrive
Départ

Les roses sont en fleurs ....... de Terry Burke

La vallée de la basse Somme est ravissant à voir notamment un beau jour froid et ensoleillé d'hiver, quand la neige forme une couche profonde et fraîche, parfaitement répartie sur la campagne picarde.

Un défilé de collines d'un vert sombre, vêtues d'arbes en grand nombre s'éléve au-dessus des courants gracieux des ruisseaux noirs . Les routes sur la carte correspondent au terrain, blanc. Les Villages hibernent plus profondément dans la neige d'hiver que ils ne somnolent sous le soleil d'été. Rien ne bouge, sauf une volée de canards et quelques nouveaux Eolions virvoletant avec paresse dans la brise légère. Le ciel au-dessus est d'un bleu clair délicat munit de hauts nuages vaporeux.

Avec ses nombreux ruisseaux minuscules, se tordant, se diviseant et se rejoignant à nouveau dans les prairies humides, la Somme semble aujourd'hui loin de tout signe de vie. Pourtant en plein été on apercevra plein de grandes vaches grasses avec leurs pedigrees et leurs vies enregistrées sur un ordinateur, y compris les noms de leurs propriétaires, qui les élevent et s'occupent d'eux, et probablement celle du routier qui les amène à l'abattoir.

maison traditionelle de picardie

Leur origine sera inscrite sur le tableau dans les boucheries où leur viande sera affiché, ainsi que sur les menus des restaurants parisiens les plus exclusifs.

Il s'agit d'un paysage pastoral, paisible, plein de petits villages, de maisons en pierre et d'églises, de granges et de murs en ruine, mais aussi de villas modernes sur les bords. On y trouve des haies broussailleuses, des plates bandes fleuries soigneusement entretenues et de grands tracteurs modernes, un don gracieux d'une Politique agricole commune administrée à Bruxelles, interprété par M le Ministre à Paris et déboursé localement par M. le préfet.

Un chemin de fer longe la rivière, les passages à niveau abondent tandis que les ruelles étroites sillonnent les lignes. Les stations demeurent étrangement déserte sous leurs portiques métalliques festonnées, jusqu'à ce que les trains vivement illuminés et peintes de couleurs chaudes s'arrêtent, que leurs portes s'ouvrent et qu'une tripotée d'adolescents en phase gothique en dégorge avec leurs téléphones portables scellés aux oreilles. Le silence est alors temporellement suspendu.

A Airaines, le restaurant de la Gare proclame son plat du Jour: Crudités, langue de bœuf, pommes mousseline, fromage, gâteau au chocolat, café, 25cl de vin, TVA et service compris, le tout pour 11 €, servi dans un cadre impeccable par une patronne gaie qui est visiblement très heureuse d'accueillir des touristes d'hiver parmi ses 40 habitués.

Les routes ont été débarrassées des 12cms de neige tombées durant la nuit et le sablage a continué toute la journée. Le trottoir a été dégagé devant la pharmacie et la boulangerie. Les routes secondaires et les chemins de campagne étaient praticables avec prudence, le trafic s'écoulait, pas d'écoles fermées, la poste avait été livrée; la vie a suivi son cours habituel.

cimetiere de la gurre en Picardie

Au-dessus de Poix-en-Picardie se trouve un petit cimetière isolé, un rappel poignant des batailles qui ont eu lieu dans les airs au-dessus de ces champs et de des bois. Ici reposent des aviateurs, des équipages complets, des pilotes, des mitrailleurs de queue, des bombardiers, des navigateurs, des mécaniciens de bord ... des jeunes hommes, des garçons de tous les coins de l'Australie, de la Grande Bretagne, de Nouvelle-Zélande, du Canada, d'Afrique du Sud, le plus jeune mourut a seulement 19 ans. Ils ont tout donné, couchés ensemble dans la formation des tourbillon marginal, au repos dans un cimetière paisible de Picardie, entouré par des roses qui, un jour refleurirons sûrement.

Cette zone, à l'ouest d'Amiens (voir la cathédrale), au sud d'Abbeville et au nord de Beauvais est bien desservi par de petites villes typiquement de style ancien et d'excellentes routes de campagne désertes, même en été. Il y a beaucoup d'hôtels confortables de type 2 et 3 étoiles, ainsi que des restaurants et des bistrots à essayer. De plus, la baie de la Somme et d'innombrables villages parmis les "Beaux villages de France", notamment Gerberoy, à proximité valent le déplacement.

La partie rurale de la Picardie vaut vraiment bien quelques jours de détente avant ou après la rudeur de la traversée trans-Mancheà bord d'un Ferry.

Voir aussi: guide de voyage pour Picardie.